Désolé, vous devez activer Javascript pour visiter ce site.

Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement

Avant 2012, il a été constaté que bon nombre des projets routiers du Sénégal étaient pour l’essentiel concentrés sur Dakar et quelques centres urbains de l’intérieur. Pour corriger ces disparités régionales et, ainsi, contribuer à un meilleur aménagement du territoire national, une nouvelle vision a été instaurée suivant le Plan Sénégal émergent (Pse). Ainsi toutes les régions de l’intérieur ont bénéficié de nombreux projets routiers depuis 2012. Sur instruction de son Excellence le Président de la République, tous ces projets ont eu comme sous bassement une volonté du Ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement de :

  • bâtir un réseau d’échanges structuré pour un développement plus équilibré du territoire et favoriser l’émergence de pôles d’activités économiques, agropastorales, minières, touristiques et halieutiques ;
  • désenclaver les zones à fortes potentialités économiques (agricoles, pastorales, halieutiques, minières et touristiques) et faciliter l’accès des populations aux services sociaux de base à travers un réseau de routes et pistes rurales ainsi que des ouvrages de franchissement ;
  • renforcer l’attractivité et la compétitivité de l’économie en réalisant des infrastructures d’intégration (corridors) au marché sous régional et de dynamisation des échanges avec l’extérieur ;
  • développer le réseau autoroutier pour favoriser l’émergence du pays en permettant la liaison par voies rapides des principaux pôles générateurs de croissance ;

intensifier la politique d’entretien et de préservation du patrimoine routier pour maintenir un niveau de service adapté à l’écoulement du trafic (programme d’entretien routier annuel).