Désolé, vous devez activer Javascript pour visiter ce site.

Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement

«Toute sortie de véhicule d’une gare interurbaine officielle est assujettie au remplissage d’un manifeste dûment rempli par le responsable de la dite gare. Le nom, le prénom, les références de la carte d’identité nationale, son lieu de destination et son numéro de téléphone y étant consigné. Le gestionnaire de la gare devra s’assurer de la bonne tenue du manifeste qu’il présentera automatiquement, sur demande des autorités». Ces propos  de M. Omar Youm, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement ont été tenus le jeudi 04 Juin 2020. Date à laquelle le gouvernement, sur instruction de son excellence le président de la République, a décidé de la levée de l’interdiction du transport interurbain.

La décision a été rendue publique lors d’une conférence de presse conjointe entre le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique et le ministre des Infrastructures des Transports terrestres et du Désenclavement. «A compter de ce jour (ndlr : le jeudi 04 juin 2020), il sera prononcé la levée des restrictions de transport sur l’étendue du territoire national, avec le maintien du couvre-feu de 23h à 5h du matin. Les gares routières reprendront service pour le transport urbain et interurbain» déclare M. Aly Ngouille Ndiaye, mettant un terme à l’interdiction du trafic interurbain décrétée aux premières heures de la maladie. Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Me El Hadji Oumar Youm, d’ajouter : cette reprise, qui sera effective dès ce dimanche 7 juin 2020, se fera de manière «concertée, sécurisée et performante».

En conséquence, certaines conditions sont fixées. Même si ces dernières seront difficilement réalisables dans un secteur dont le ministre reconnait qu’il est caractérisé par «une organisation insuffisante, un déficit de professionnalisation des acteurs et une concurrence déloyale». Parmi les dispositions prises pour accompagner cette reprise du trafic interurbain de voyageurs, Oumar Youm informe aussi que «les conducteurs ont l’obligation de désinfecter les véhicules avant tout départ. Ils s’assureront aussi du lavage des mains des usagers et la disposition de gel hydro alcoolique ainsi que du respect du port systématique de masques».