Désolé, vous devez activer Javascript pour visiter ce site.

Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement

D'un coût estimé à plus de 300 milliards de FCFA, le BRT a été discuté lors de la dernière Assemblée Générale de la Banque Mondiale. Au cours de cette rencontre, l'institution financière a annoncé aux autorités sénégalaises qu'elle était prête à accompagner l'Etat du Sénégal, avec la prise en charge du financement des infrastructures et systèmes d'exploitation du BRT au regard de ses enjeux. L'investissement sur le matériel roulant sera à la charge de l'opérateur qui sera sélectionné par appel d'offres. Déjà mobilisées depuis des mois, les équipes techniques du Ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement vont devoir redoubler d'efforts pour boucler les études préalables dans les délais et permettre le passage du BRT au Conseil d'Administration de la Banque Mondiale au cours de l'année 2017.