Désolé, vous devez activer Javascript pour visiter ce site.

Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement

Le gouvernement du Sénégal à travers le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a engagé une batterie de mesures pour lutter contre les embouteillages dans la région de Dakar. Des solutions sont proposées. Parmi lesquelles on peut citer la construction de 13 autoponts dans la capitale Sénégalaise. Ces autoponts entrent dans le cadre  de l’ambitieux programme de construction de 18 ponts et autoponts dans les régions de Sédhiou, Saint-Louis, Ziguinchor et Dakar. Ainsi, il est prévu 3 autoponts dans la région de Dakar et 5 ponts dans les régions.

En tout ce sont 5390 m de linéaire de ponts qui seront réalisés et 11 km de bretelles de raccordements. Les autoponts situés sur la Vdn à hauteur de la Cité Keur Gorgui et des cimetières Saint Lazard seront réceptionnés dans le premier semestre de l’année 2019.

Pour un coût global d’environ 137 milliards de F Cfa, la durée d’exécution du programme est de 44 mois. A terme, ces ouvrages d’art vont permettre d’améliorer la circulation des personnes et des biens à Dakar. Au niveau des régions ils vont  favoriser : le développement de l’agriculture et de la pêche avec la facilitation de l’écoulement des produits, le développement du tourisme constituant un fort potentiel dormant, et le développement social des populations par la facilitation d’accès aux établissements scolaires et sanitaires.

 

Encadré

13 autoponts de Dakar : Keur Gorgui sur la VDN 1ère section (il y aura deux autoponts) ; VDN Saint Lazare (il y aura deux autoponts); Yoff ; Carrefour Lobatt Fall…

5 ponts dans les régions. Pont de Marsassoum (Sédhiou) ; Ponts de Baila et Diouloulou sur l’axe Banjul-Bignona (RN5) ; Ponts de Halwar et Moustapha Malick Gaye (Saint-Louis).