Désolé, vous devez activer Javascript pour visiter ce site.

Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement

Les ministres chargés des Transports de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) optent pour la mise en place d’un «plan de reprise concertée des activités de transport en rapport avec la situation sanitaire et sécuritaire dans les Etats» a déclaré Me El Hadji Omar Youm. Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement du Sénégal précise que cette recommandation est issue de leur réunion tenue le jeudi 28 Mai 2020, en visioconférence.

Le ministre a expliqué que l’ordre du jour de la réunion était «d’évaluer l’impact de la pandémie sur le secteur des transports, d’apprécier les mesures prises et d’évaluer les besoins du secteur dans la perspective d’une reprise». Et lors de la réunion, les ministres ont, à l’unanimité, noté une baisse générale des activités en général et en particulier dans les sous-secteurs routier, ferroviaire, aérien et portuaire. Une baisse qui a eu pour conséquences le chômage, la réduction des salaires, l’augmentation du coût du transport. Raison pour laquelle, à l’ouverture de cette réunion, le président de la Commission de l’Uemoa, Abdallah Boureima, a déclaré que «dans le transport aérien, la baisse du trafic est estimée à 95%, entraînant avec elle des pertes de revenus pour les travailleurs et des risques de faillite d’entreprises. Concernant le transport terrestre, la fermeture des frontières a immobilisé des parcs entiers de compagnies routières de voyageurs. Dans le transport maritime, des bateaux sont à quai, ainsi privés de navigation».

Pour conclure, Me Youm a confié que les recommandations seront transmises aux présidents des pays membres de l’Uemoa pour arrêter les décisions à prendre dans les jours à venir.