Désolé, vous devez activer Javascript pour visiter ce site.

Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement

L’Assemblée nationale a adopté le vendredi 26 Juin 2020, le projet de loi portant orientation et organisation des transports terrestres. Après avoir été défendu en commission le 22 juin 2020 par M. Omar Youm,  ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, et les membres de son cabinet, le projet de loi n°20/2020 est passé en séance plénière sans débats. La majorité des députés présents à l’Assemblée nationale l’ont voté. 

Selon le ministre Omar Youm, «ce projet de loi permettra à notre pays de se doter d’un dispositif novateur qui détermine l’organisation et la modernisation des systèmes de transport routiers et ferroviaires. »

En effet, le nouveau texte implique des changements tels que la mise en place d’un schéma directeur des transports terrestres. Il y a également la création d’un Conseil national des transports terrestres (Cnt), pour instituer le dialogue et la concertation entre les acteurs du secteur sur des questions actuelles. La réglementation de la voirie pour régler les problèmes d’embouteillage et de stationnement, dans nos villes n’est pas en reste. De même que la création d’une agence de sécurité routière dédiée à la sensibilisation, et la mise en place d’un fonds de développement, alimenté par l’Etat, pour renouveler le parc automobile et édifier des gares routières modernes.

Le ministre Omar Youm a rappelé que cette loi remplace la loi n°2003-04 du 27 mai 2003 portant orientation et organisation des transports terrestres, et permet enfin avec de nouvelles politiques de s’aligner aux conditions et exigences des services de mobilité collective modernes comme le Train express régional (TER) et le Bus rapid transit (BRT).